Les dentistes exposés au SARS-CoV-2 : comment se protègent-ils ?

182
protections pour dentiste

On a énormément parlé des soignants dans les hôpitaux et à domicile, des personnes directement exposés au coronavirus SARS-CoV-2. Il y a une profession que l’on a quelque peu oublié c’est celle du milieu dentaire. Dentistes, chirurgiens dentistes, orthodontistes, étaient pourtant autant en danger que les médecins ou infirmières.

Protection individuelles pour dentiste

Les EPI dans les cabinets dentaires ont toujours été indispensables en matière d’hygiène et de sécurité, d’autant plus depuis l’arrivée de la COVID-19. Inutile de revenir sur ce qui a fait l’actualité durant des semaines en rapport avec l’absence de masques chirurgicaux. Toutefois, cela a eu le mérite de nous faire prendre conscience que les dentistes étaient très exposés. La vente de protections individuelles à destination des cabinets dentaires a connu une hausse exponentielle. Certains fournisseur était sollicités bien plus qu’à l’accoutumé. Ces entreprises qui fournissent des EPI pour dentistes ont dû revoir leur politique de stock, avec notamment la mise à disposition de nouvelles protections.

Les masques chirurgicaux, ces stars des cabinets dentaires

Masque, visière, gants, surblouses, manchettes, lunettes, gel hydroalcooliques, toutes ces protections contre le SARS-CoV-2 figure désormais chaque mois sur les carnets de commandes des dentistes. Ces EPI protègent les professionnels et leurs patients, ces derniers pouvant contaminer le cabinet. Par conséquent, le masque chirurgical est devenu en l’espace de quelques mois la star des cabinets dentaires, mais aussi les cabinets médicaux.

Une fois la pandémie jugulée, il ne faudra pas se relâcher, car comme certains scientifiques l’ont annoncés, d’autre coronavirus pourraient fort bien arrivés. Les protections individuelles  auront donc désormais toute leur place au coté des fournitures et du matériel pour dentiste.