Attendez-vous à payer votre eau encore plus cher !

193
eau courante

Le cout de l’eau est assez important dans les charges de votre logement. Le prix au m3 ne baisse jamais, tous les ans il augmente, voire au mieux il ne bouge pas. C’est pourquoi aujourd’hui il est utile de s’intéresser à ce poste de dépense, d’autant plus que l’eau courante risque à long terme de devenir une ressource de plus en plus difficile à exploiter.

Pourquoi l’eau coute cher ?

Comme vous le savez, l’eau est très souvent puisée dans les nappes phréatiques. Comme celles-ci sont de plus en plus basses tôt dans l’année, on doit trouver des solutions qui nécessitent des traitements plus importants. Et c’est vrai que ces dernières années on constate que les nappes phréatiques sont à un niveau très bas dès le printemps, ce qui est alarmant puisque les été de ces dernières années connaissent de fréquentes canicules et peu de précipitations. C’est pour cela que nous devons espérer avoir des hivers bien pluvieux ou neigeux afin d’éviter des problèmes et ainsi indirectement voir le cout de l’eau s’envoler.

Le cout de l’eau peut-il tout de même diminuer ?

On peut toujours rêver, mais il est peu probable que le cout de l’eau baisse, cependant votre facture, elle, peut diminuer. Certains se disent que la fonte des glaciers peut apporter de l’eau là où il n’y en avait pas. Ce n’est pas faux, car le réchauffement climatique et les glaciers sont intimement liés. Plus l’Arctique verra sa calotte glacière fondre et plus les perturbations atlantiques vont se charger d’humidité du fait du réchauffement de l’océan. La cause et effet est parfois compliquée à comprendre, mais ce n’est pas parce que la terre se réchauffe que nous allons manquer d’eau. En revanche, l’eau salée ne se traite pas aussi facilement que cela, donc le cout de l’eau restera probablement toujours aussi cher, voire de plus en plus cher. La seule manière de faire des économies c’est d’en consommer moins !